Restons Connectés

Sports

« Corruption » JO 2020: Le sénégalais Papa Massata Diack mouillé

Publié

on

Selon le FIGARO, le président du comité Olympique japonais, Tsunekazu Takeda, âgé de 71 ans, est mis en examen à Paris en décembre pour « corruption active » dans l’enquête française sur l’attribution des JO de Tokyo-2020. 

En effet, les juges français tentent, depuis trois ans, de faire des éclairages sur le versement suspect de près de deux millions d’euros réalisés en 2013 pendant la candidature japonaise victorieuse contre Madrid et Istanbul. Le Sénégalais Papa Massata Diack est mouillé par une enquête ouverte en mai 2016 portant sur deux paiements destinés à la société Black Tiding qui est liée à lui. 

En clair, Massata Diack, ancien consultant marketing de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), est soupçonné d’avoir empoché plusieurs millions d’euros de dessous-de-table sur les contrats de sponsoring dans le but de favoriser les candidatures de Rio et de Tokyo aux JO de 2016 et 2020. 

Réfugié au Sénégal, le sieur Massata Diack a toujours balayé d’un revers de main ces accusations contre lui. Et pourtant, un mandat d’arrêt international avait été lancé contre lui par la justice française. Quel serait le dénouement de cette affaire nébuleuse ? Monsieur Massata Diack, dont le père Lamine Diack, membre influent du CIO, est mis en examen pour corruption et ne peut quitter le territoire français, peut-il se tirer d’affaire ? 

Auteur : Revue Dakar

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité