Restons Connectés

Politique

«L’appel à témoins lancé par le procureur n’est pas la bonne procédure… »

Publié

on

La machine judiciaire enclenchée par le procureur de la République, à travers l’appel à témoins, sur le présumé scandale sur le contrat de Petro-Tim, n’enchante pas Souleymane Ndéné Ndiaye. Invité sur le plateau de Grand Jury de la Rfm, de ce dimanche, l’ex-Premier ministre dénonce une procédure «viciée».

«L’appel à témoins lancé par le procureur n’est pas la bonne procédure. Le procureur devait ouvrir une information judiciaire contre X avec la désignation d’un juge d’instruction. Ce, pour obliger les personnes citées dans cette affaire à déférer de force aux convocations sous peine d’être exposés à un mandat d’amener», a-t-il déclaré

«Il n’y a pas d’affaire Aliou Sall»

Dans l’affaire Petro-Tim pour laquelle Aliou Sall est accusé de corruption, Souleymane Ndéné Ndiaye blanchit le frère du président de la République Macky Sall. «Il n’y a pas d’affaire Aliou Sall. Il y a une émission de la BBC qui a alarmé les Sénégalais en donnant la parole à des gens qui sont contre le président Macky. Moi, je ne donne aucun crédit au reportage de la BBC. Le Sénégal dont la BBC parle n’existe pas», a souligné le nouveau Pca d’Air Sénégal. Qui défend Aliou Sall : «La somme de 25.000 dollars par mois que percevait Aliou Sall de Frank Timis de Timis n’est pas scandaleuse. C’est tout à fait normal.»

« C’est Karim Wade qui a signé les décrets »

Quel est le degré d’implication des Wade dans la cession de blocs pétroliers à Petro-Tim ? Souleymane Ndéné Ndiaye semble incriminer Karim Wade. «C’est Karim qui a amené  les décrets et m’a demandé de signer. Mais, j’ai refusé», a-t-il indiqué. Mais, s’empresse-t-il de préciser, «Wade m’a ordonné de signer. Karim s’est empressé de faire signer les décrets. Mais ceux-ci n’ont pas suivi le circuit et la procédure normale.»

Pour rappel, le rapport de l’Ige sur l’affaire Petro-Tim a blanchi les Wade. D’après le rapport,  ni la convention du 17 janvier 2012 signée par Karim Wade, ni le décret de Me Wade, ne sont entrés en vigueur et n’ont conféré des droits pétroliers à Frank Timis.

En effet, ladite convention a été annulée par Aly Ngouille Ndiaye qui a fait établir, par Petrosen, une nouvelle convention qu’il a signée en tant que ministre de l’Énergie et des Mines.

C’est donc à cette nouvelle convention, que l’ex-ministre de l’Énergie et des Mines a joint un rapport de présentation et un projet de décret que le Président Macky Sall a signé en juin 2012.

Publicité
Publicité