Restons Connectés

Actualité

Le C 25 peut-il créer un rapport de force face à Macky ?

L’opposition Sénégalaise semble bien comprendre le « jeu politique» du président Macky Sall.

Publié

on

L’opposition Sénégalaise semble bien comprendre le « jeu politique» du président Macky Sall. Après la décision provisoire du Conseil Constitutionnel, qui a retenu 5 candidats à la candidature pour l’élection présidentielle du 24 février, les leaders de l’opposition, dans le cadre du collectif C 25, avaient tenu un point de presse pour poser des conditions. 

Dans une logique d’unité et de solidarité, le C 25 a, dans un communiqué rendu public avant-hier (le 15 janvier), posé des conditions et donné des directives… Entre autres questions posées, ils ont récusé le Conseil constitutionnel dans sa composition actuelle et exigé une haute autorité indépendante pour l’organisation de l’élection présidentielle du 24 février 2019. 

Mais, la question que certains analystes se posent est celle-ci : le collectif C 25 peut-il créer un rapport de force face à Macky Sall ? Cette question est pertinente à plus d’un titre et peuple la corbeille du débat politique sénégalaise. Car, il faut le dire, face aux différentes conditions posées par l’opposition, le président Macky Sall a tenu haut la main le flambeau du courage en les balayant d’un revers de main. 

A ce stade, l’opposition s’organise pour apporter une réponse politique adéquate face au refus du Président Sall de respecter leurs revendications. Cela va-t-il prospérer ? 

Du côté du gouvernement, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouye Ndiaye, comme pour alerter l’opposition, a martelé que « force restera à la loi ». Mais les leaders du C 25 sont déterminés à faire face pour le respect de leurs revendications. 

En tout état de cause, l’opposition ne peut réussir son combat sans un rapport de force défavorable au gouvernement. Ce n’est que dans et par la lutte que le collectif C 25 peut faire valoir ses droits. Déjà, les dés sont lancés avec les affrontements qu’on a constatés après la liste provisoire du CC. Quel serait le plan de l’opposition au soir du 20 janvier après la présentation de la liste définitive des candidats retenus pour l’élection présidentielle du 24 février 2019 ?  

Revue Dakar

Publicité
Publicité