Restons Connectés

Actualité

Poursuivi en Côte d’ivoire : Ce qui est reproché à Kémi Séba

Publié

on

Le célèbre activiste  Franco-Béninois Kémi Séba, leader de l’Ong Urgences panafricanistes, est poursuivi par les autorités ivoiriennes pour «atteinte à la sûreté de l’Etat, incitation à la révolte et outrage au président de la République». Il a été arrêté à Abidjan alors qu’il tentait d’organiser une manifestation que ses partisans ont jugé «pacifique».

Ce rassemblement avorté avait pour but de dénoncer ce que Kémi Séba et Cie désignaient en néocolonialisme français en Côte d’Ivoire, évoqué dans un billet journalistique intitulé «Alassane Dramane Ouatarra comme un vassal du néocolonialisme français en Afrique».

Une procédure pénale est intentée par les autorités ivoiriennes contre le panafricaniste. Seneweb a appris que la police ivoirienne, qui a ouvert une enquête préliminaire, convoque et auditionne toute personne ayant été de près ou de loin en contact avec Kemi Seba durant son séjour ivoirien.

«L’objectif étant, d’après des membres d’Urgences Panafricanistes, de faire condamner Kemi Séba à 20 ans de prison et par ce biais faire taire le mouvement anticolonialiste de masse qu’il dirige en Afrique francophone.»

Il s’agit également, selon eux, «de trouver les « complices » qui l’auraient aidé à venir en Côte d’Ivoire, les effrayer afin de dissuader toute résistance. Des journalistes, des militants et des indépendants ont été cette semaine convoqués à cet effet».

Publicité
Publicité