Restons Connectés

International

Un suspect arrêté – .

Publié

on

L’enquête sur la mort du Guinéen, Mamadou Barry, tué à Rouen avance. En effet, nous renseigne lexpress.fr, un suspect a été interpellé.

Les faits se sont déroulés ce vendredi, jour de la finale opposant le Sénégal à l’Algérie. Pris pour un Sénégalais, il sera battu à mort par des Algériens. Père de famille de 31 ans, Mamoudou Barry a été agressé à Canteleu, provoquant l’indignation. Pris en charge par les secours, il est mort samedi, peu après son hospitalisation au CHU de Rouen.”Les faits auraient été commis entre 20 et 21h, sous réserve du résultat des investigations à venir“, a indiqué le Procureur de Rouen, Pascal Prache.

Selon plusieurs médias, dont France 3 Normandie, il aurait été pris à partie, alors qu’il était au volant de sa voiture. Il a été “victime d’une agression verbale puis physique d’une extrême violence qui lui a causé des lésions cérébrales et l’a mis dans un coma profond dès la soirée du 19 juillet“, assure une source policière.

“Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir“
Et selon toujours nos confrères, le jeune chercheur guinéen a été pointé du doigt par son agresseur, à hauteur d’un arrêt de bus, alors qu’il rentrait chez lui en voiture avec son épouse, ce même vendredi, vers 20 h 30… “L’agresseur les a pointés du doigt et a dit : ‘Vous les sales noirs, on va vous niquer ce soir’”, a fait savoir Kalil Aissata Kéita, enseignant-chercheur à l’Université de Rouen, lui aussi Guinéen et “ami proche” de la victime. L’agresseur était “de type maghrébin, mais on ne sait pas si c’est un Algérien“, a précisé Kalil Aissata Kéita, qui a néanmoins parlé d’une “agression raciste“.

À lire aussi
Battu à mort par des Algériens : HSF demande la saisine du procureur…
M. Barry serait alors descendu de sa voiture pour demander des explications à son agresseur qui l’aurait alors roué de coups. «C’est au 4e coup qu’il est tombé sur la nuque», a indiqué M. Kéita, qui a raconté avoir été aussitôt appelé par la femme de la victime. L’agression a, selon lui, été filmée par des caméras de vidéosurveillance et s’est déroulée devant plusieurs témoins. «La police fait très bien son travail. Elle a pris l’affaire à bras-le-corps», a-t-il salué.

Le suspect…

Ainsi, un homme soupçonné d’être l’auteur de l’agression mortelle a été interpellé ce lundi, a appris lavoixdunord.fr de source policière, confirmant une information de LCI. Le suspect, né en 1990, a été interpellé « ce matin à Rouen à 9h30 » et a des « antécédents psychiatriques », a précisé la source de nos confrères. Il est connu pour des infractions à la législation aux stupéfiants. Le parquet de Rouen a confirmé une interpellation. Et toujours selon une source policière, le suspect portait « un maillot du club turc de Galatasaray au moment des faits qui ont eu lieu vers 20h20, peu avant la finale de la Coupe d’Afrique des Nations entre l’Algérie et le Sénégal.

« Il s’agit d’un crime raciste, sans aucun doute, mais rien ne permet d’établir que c’est en lien avec la finale de la CAN. Rien ne permet de dire aussi qu’il a été agressé par un supporteur algérien », a dit l’avocat de la famille Me Jonas Haddad lundi matin.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité